Nuit de la Théologie à l’Institution des Chartreux

Nuit de la Théologie à l’Institution des Chartreux

3ème édition de la Nuit de la Théologie.
Cette nuit aura lieu le 31 janvier à l’Institution des Chartreux.
Programme de la Nuit de la Théologie
Jeudi 31 janvier à l’Institution des Chartreux
Nuit de la Théologie à l’Institution des Chartreux
Nuit de la Théologie à l’Institution des Chartreux
Les textes sacrés sont fondateurs. Il sont l’objet d’une tradition de lecture dans laquelle s’inscrit chaque lecture nouvelle, mais ils vivent aussi d’être lus et pensés dans des contextes nouveaux. Chaque lecture en ranime le souffle et l’esprit. Chaque lecture est donc héritière et créative. Leur vérité est plurielle et ouverte. C’est là leur force et leur permanence.
Modérateur : Nicolas Weill / Le Monde
Les traditions spirituelles ont toujours pensé la finitude et la fragilité humaine. L’homme est vulnérable physiquement et moralement. Cette faiblesse essentielle peut être objet d’attention et de compassion. Cette faiblesse nous appelle et nous interpelle. Elle peut aussi se retourner en force, être source d’énergie et de création. Elle peut nous conduire ou nous égarer.
Modérateur : Florent Georgesco / Le Monde
Les figures féminines sont nombreuses dans les textes sacrés des Matriarches à la Vierge en passant par Esther, Salomé, Marthe et tant d’autres. Quelles places ont-elles et quels rôles jouent-elles dans l’économie de vérité des traditions ? Que nous enseignent-elles que les hommes ne sauraient nous dire ? De quelle sagesse de corps et d’esprit  sont-elles détentrices ? Comment les traditions de lecture les ont-elles situées et comprises ? Une relecture féministe et féminine de la place des femmes au sein des confessions.
Modératrice : Macha Fogel / Le Monde des religions
Informations pratiques
> 8 € pour les trois débats / Gratuit pour les lycéens, les étudiants, les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires du RSA. Réservations sur www.villagillet.net
> Les débats sont à suivre en écoute et réécoute sur live.villagillet.net

Un commentaire

Ajouter un commentaire