Jacques Vernier, Prêcher dans l’Eglise d’aujourd’hui

Jacques Vernier, Prêcher dans l’Eglise d’aujourd’hui

Jacques VERNIER a été pasteur de la paroisse de la Guillotière de 1992 à 2002.

A la fin de cette période il a été également président de l’Église Réformée de Lyon.

Vous l’avez peut-être entendu prêcher pendant cette période

Maintenant à la retraite, il se propose de publier un ouvrage intitulé 

« Prêcher dans l’Église aujourd’hui »

Merci de l’aider à donner corps à cet ouvrage en lisant le résumé ci-joint et en retournant le bon de souscription complété, à l’adresse indiquée : precher-jacques-vernier

Chers amis,

Je m’adresse à vous parce que vous me connaissez dans l’exercice d’un ministère qui se continue à la retraite, en particulier dans la réflexion théologique et la célébration des cultes qui me sont demandés. J’ai constaté en divers lieux, mais non pas tous heureusement, une certaine médiocrité de la prédication. Elle est pourtant un outil essentiel par lequel la Réforme s’est exprimée. Pour adresser un appel à ce que la prédication reste, malgré les difficultés, un temps fort du culte et de l’édification de l’Église, j’ai écrit un petit ouvrage Prêcher dans l’Église aujourd’hui auquel j’ai consacré trois années de mise en écriture. A ce jour je n’ai pas trouvé d’éditeur. La théologie pratique ne fait pas recette !

J’ai été encouragé malgré cela à persévérer dans mon projet par des amis et par la démarche du pasteur Olivier Pigeaud qui a lancé récemment dans le journal Réforme un appel à un renouveau du débat théologique dans notre Église1. Il note, entre autre, que « les prédications sont le plus souvent ternes et faisant plaisir à tout le monde sans interpeler. Elles sont d’autre part, quand elles ne sont pas remplacées par des actions d’animation, le défilé de lieux communs peu renouvelants pour les habitués et peu attirants pour les passants. » Dans la synthèse des réactions qu’il réalise apparaît une appréciation sévère de la prédication : « Il y a visiblement une grosse attente non satisfaite de la prédication. Le plus souvent peu travaillée, elle n’apporte rien, ennuie les habitués et ne touche pas les nouveaux venus…elle n’aide pas à vivre. Pour éviter de généraliser, un des correspondants a noté « qu’il y a quelques bons prédicateurs.»

Nous ne prenons pas notre parti de ce constat jugé trop pessimiste par certains même si nous avons fait de semblables constatations. Je crois à l’utilité de ce petit livre du fait de l’angle particulier par lequel il aborde le sujet de la prédication aujourd’hui. Il est écrit par un pasteur praticien et non par un théologien professionnel. Il ne développe pas sur la prédication des avancées nouvelles à expérimenter. Il vise à aider concrètement des pasteur(e)s, prêtreset des prédicateur(e)s qui sont de plus en plus nombreux à assurer des cultes dans les paroisses, et aussi des paroissiens qui comprendront mieux ce qui se passe dans la prédication. Nous souhaitons que ces pages suscitent une réflexion sur la prédication telle qu’elle peut être pratiquée aujourd’hui, en pensant à la diversité de tous ceux qui en sont chargés et à la variété des lieux et des situations où ils interviennent.

Je me propose d’éditer ce livre à compte d’auteur ou en passant par un éditeur si je reçois au moins 100 souscriptions par le biais de cette lettre à laquelle je joins la table des matières de l’ouvrage. C’est donc vous qui déciderez si cet ouvrage vaut la peine d’être édité pour aider l’Église aujourd’hui. Vous êtes invités à transférer ce texte ou ce mail à vos amis susceptibles d’être intéressés et à renvoyer le bulletin de souscription soit pas mail soit par poste. Ne tardez pas à répondre ! De cette façon, grâce à vous, les cent souscriptions pourront être atteintes d’ici la mi-janvier 2019. N’hésitez pas à transmettre cette souscription à des amis !

Avec mes salutations fraternelles, Jacques Vernier

Jacques Vernier, 80 rue Valle Quantia, 07430 Vernosc les Annonay E-mail : vernier.jacq@wanadoo.fr

1 Olivier Pigeaud, pasteur retraité, ancien président de la région Ouest, a publié son appel dans Réforme du 4 janvier 2018.

page1image47169920

Table des matières :

Chapitre 1 : La prédication en question.

Prêcher dans un nouvel environnement. Vers une fin de la prédication ?

Chapitre 2 : Au commencement, la prédication de l’Evangile.

La prédication, une nécessité pour l’Église La prédication continue après la Pentecôte.

Chapitre 3 : Une prédication « modèle » dans le Nouveau Testament ?

Le « Kérygme » apostolique Prédication et enseignement

Chapitre 4:Le contexte ecclésial et sociétal dans lequel la prédication s’exerce-t-elle aujourd’hui.

Le culte, un temps de la vie chrétienne en voie de disparition ? Le statut de la parole dans la Bible
Difficultés rencontrées par la prédication.

Chapitre 5 : Se préparer à prêcher.

La préparation de la prédication, une histoire de rencontres. L’étude du texte, son exégèse.
L’interprétation du texte.
Prêcher sur un texte ou un sujet ?

Etude et prédications sur le Psaume 106 et Luc 17.11-19.

Chapitre 6 : Communiquer par la parole

Pourquoi écrire la prédication ? Les participants au culte

Prédication et pédagogie
Prédication pour une occasion particulière sur Matthieu 5, 13-16. La gestuelle de la prédication
La prédication comme contestation
Apprendre la prédication à partir des cinéastes
Prédication sur Jean 8,1-11.

Chapitre 7 : La prédication dans l’ensemble du culte.

Prédication et liturgie
Une formation pour les prédicateurs. Qui prêche ?
Le stress du prédicateur.

Chapitre 8 : La prédication, une nécessité pour l’Église.Après la prédication

Une prédication avec Martin Luther sur Matth. 15, 10-20.

Bibliographie. Table des matières.

Souscription au livre La Prédication dans l’Eglise aujourd’hui.Jacques Vernier, 80 rue Valle Quantia, 07430 Vernosc les Annonay

E-mail : vernier.jacq@wanadoo.fr
En vente chez l’auteur, franco de port à 15€.

Nom……………………. Prénom…………………………………………

Adresse :……………………………………………….tél……………………….

E-mail : ……………………………………………………………………………

Je souscris au livre au prix de 15 € (franco de port). Je réglerai seulement après confirmation de l’envoi.

En dépôt dans ma paroisse de…………………… Signature : ………………….

:

« Prêcher dans l’Église aujourd’hui »

Un commentaire

Ajouter un commentaire